Significations des Statues Moaï

Significations des Statues Moaï

Vous avez probablement déjà entendu parler des géants de l’île de Pâques. Mais que se cache-t-il derrière les célèbres statues Moaï ? Quelles sont les secrets sur ces mégalithiques que les chercheurs essaient d’élucider depuis de nombreuses années ? 🗿

Après de nombreuses recherches et de multiples théories, nous avons enfin trouvé les réponses aux plus grandes questions autour des Statues Moaï. Et nous les avons réunies dans cet article, rien que pour vous !

Les statues de Moaï sont de véritables représentations des chefs sacrés de l’époque sur l’île de Pâques. Afin de perpétuer la mémoire des anciens, le peuple a érigé de nombreuses sculptures afin de propager les « mana » des plus grands.

Que vous soyez totalement novices sur le sujet ou que vous connaissiez d'un peu plus près les Moaï, soyez les bienvenues sur Statue Family. Produisant nous-même des statues à leurs effigies, nous nous sommes penchés sur ces figures tout à fait mystérieuses.

Dans cet article, nous allons voir ensemble :

  • L’histoire de l’île de Pâques
  • La découverte des Statues Moaï
  • Les mystères et théories derrières les Moaï
  • La signification des statues Moaï

Après avoir lu cet article, vous découvrirez les secrets les plus cachés derrière les célèbres sculptures de Moaï. Commençons sans plus tarder.

L'Histoire de l'Île De Pâques

Bienvenue sur l’Île de Pâques, autrement dit le petit coin de terre le plus mystérieux au monde. Cette petite île est située dans le nord-est de l’océan Pacifique sud et fait partie du Chili depuis 1888. Elle est référencée parmi les lieux habités les plus isolés du monde car elle se trouve à 2 075 kilomètres de l’île habitée la plus proche, du nom de Pitcairn. Cette terre volcanique est d’une superficie de 16 628 hectares perdue au milieu du Pacifique Sud. Elle est située à 3 600 km des côtes chiliennes et à environ 4 000 km de Tahiti. 🏝️

L’Île de Pâques fût découverte un dimanche de Pâques, d'où son nom, le 6 avril 1722 par un explorateur et navigateur néerlandais du nom de Jakob Roggeveen. A l’époque ce petit paradis comprenait environ 4 000 habitants, pour 7 750 en 2017. Quand il s’agit de raconter l’histoire de l’Île de Pâques, les explications sont souvent floues. C’est d’ailleurs pour cela que cette île fascine autant. De ce que l’on sait, et de par les dires de nombreux chercheurs, l’Île de Pâques était peuplée au XXe siècle par environ 76% de personnes d’origine polynésienne. Aujourd’hui, l’île est habitée par 60% de rapanuis et 40% de chiliens et d’autres nationalités venant du continent.

île de pâques

Découverte des Statues Moaï

Vous avez sûrement entendu parler de ces constructions mégalithiques représentant des Hommes, situées sur une île mystérieuse perdue dans l’océan ? Ce sont les célèbres sculptures moaï. Les Statues Moaï sont à la Polynésie ce que les pyramides sont à l’Égypte. Comme nous vous l’avons dit un peu plus haut, l’île de Pâques, et donc les statues moaï, ont été découvertes en 1722 par les occidentaux. 🗿

Les moais ont été construits entre 1400 et 1650 environ par les indigènes de cette île également connue sous le nom de « Rapa Nui ». Il y a environ 1000 statues, pesant jusqu'à 86 tonnes et mesurant jusqu'à 10 mètres de haut. La majorité des Moaï ont été sculptés dans le volcan Rano Raraku. Cet endroit a été choisi car il est constitué en grande partie de pierre de tuf. Le tuf est constitué de cendres volcaniques compressées et est très facile à sculpter, ce qui était nécessaire puisque les indigènes n'avaient pas de métal à sculpter, mais utilisaient uniquement des outils en pierre basalte, appelés « toki ».

Les statues Moaï sont représentées par des formes humaines avec un tête carrée, un long nez, des lèvres fines, des bras longs et minces. Certains Moaï sont accessoirisés d’un chapeau de pierre de couleur rouge, qui représente un coiffure masculine répandue dans les temps anciens.

Sur l’île, il est possible de contempler des Moaï debout ou allongés ou encore n'apercevoir seulement que la tête de la statue car le corps y est enterré. Certaines représentent des Femmes, notamment celles avec un ventre gonflé et les mains posées sur le nombril. Suite à ces découvertes, de nombreuses questions se posent autour de l’existence de ces statues !

Statues Moaï

Les Mystères et Théories Derrières Les Moaï

Les statues Moaï fascinent les touristes autant qu’elles questionnent les scientifiques. Comment ont-elles été construites ? Comment ont-elles pu être déplacées de la carrière volcanique, aux terres sacrées ? Comment les chapeaux ont-ils été posés sur la tête des Moaï ?  Quelles sont leurs véritables significations ? 🤔 Tant de mystères que les chercheurs ont tenté de résoudre depuis de nombreuses années maintenant et que nous allons répondre dans cet article.

Comment les statues Moaï ont-elles été construites ?

Commençons par le commencement : la construction des statues Moaï. Selon les scientifiques, la construction des Moaï se faisait directement dans la roche volcanique de Rano Raraku en commençant par la face avant, le tout sans détacher le dos de la paroi. Tous les détails étaient alors sculptés mise à part les yeux. Pour la petite anecdote, un norvégien du nom de Thor Heyerdhal fit l’expérience en 1950 de tailler une sculpture de Moaï avec les outils de l’époque. Sa conclusion était qu’il faut entre 12 et 15 mois pour produire un Moaï de taille moyenne. Après avoir sculpté la face avant, ils sculptaient le dos afin de libérer la sculpture de la roche mère. A l’aide de bûches et de cordes en fibre végétale, ils faisaient glisser le Moaï le long de la colline jusqu’à la déposer dans un trou creusé en contrebas, ce qui leur permettait de mettre la statue debout.

Comment les statues Moaï ont-elles été déplacées ?

Maintenant que la partie création est résolue, entamons l’une des grandes énigmes autour de ces statues Moaï : Comment ont-elles été déplacées ? Il a fallu de nombreuses années pour que les scientifiques présentent des théories sur le grand mystère du transport des statues Moaï aux terres dites sacrées. Les Moaï sont répartis tout autour de l’Île de Pâques. En moyenne ils ont été déplacés sur une distance de 5 kilomètres depuis la carrière mais certaines sculptures ont parcouru jusqu’à 18 kilomètres. Il est d’ailleurs possible de voir certaines routes empruntées à l’époque pour transporter les Moaïs grâce à des images satellites.

  • Moaï qui marchentLa théorie des Moaï qui marchent : Cette théorie est inspirée des légendes locales orales de l’île de Pâques selon laquelle les géants de pierre marcheraient jusqu’à leur destination finale. Elle a premièrement été présentée par Pavel Pavel et Heyerdahl en 1986 et a été poursuivie en 2011 par Terry Hunt et Carl Lipo. Ces deux derniers ont réussi à déplacer la réplique d’une sculpture Moaï en béton, positionnée à la verticale grâce à des cordes solides et manipulées à l’aide de trois équipes coordonnant leurs mouvements. Cette théorie permettrait de déplacer de façon spectaculaire les géants à une vitesse moyenne de 1,35 km/h. Selon Hunt et Lipo, cette technique serait la raison des nombreuses statues Moaï présentent gisantes à terre tout le long des chemins partant du volcan Rano Raraku.
  • Théorie du traineauLa théorie du traineau : Cette méthode a été pensé par Thor Heyerdahl dans les années 50 et retravaillée par Anne Van Tilburg dans les années 90. Le principe est simple : trainer le Moaï allongé sur une plateforme en bois à l’aide de corde sur des troncs transversaux. Cette expérience a été testée à l’aide d’une soixantaine de personnes tractant un moaï d’environ 12 tonnes. Avec cette technique, il est tout à fait possible de déplacer un monolithe en moins d’une semaine. La partie plus compliquée reste le redressage des géants de l’île de pâques qui pourrait s’avérer délicate et périlleuse.
  • Théorie du poteau en VLa théorie des poteaux en V : Cette hypothèse fut avancée par un Américain au nom de William Mulloy, cependant il n'y a pas vraiment de preuves jusqu’à présent. L’idée était que les Moaï auraient été attachés au cou et reposés sur deux grands poteaux unis en forme de V. La position des géants serait allongée fasse au sol et ils seraient posés sur un traineau incurvé en dôme pour y reposer leur ventre. Cette technique permettrait aux géants d’être traînés tout en bénéficiant du balancement généré par la courbe du support.

Comment les chapeaux ont-ils été posés sur la tête des Moaï ?

Maintenant que nous en savons un peu plus sur la construction des géants de l’île de Pâques, ainsi que sur leur transport, voyons d’un peu plus près comment les chapeaux rouges ont pu être posés sur leur tête. Les chapeaux rouges présents sur la tête des Moaï sont appelés « Pukao », ils sont fabriqués à partir de scories rouges et pèsent pas moins de 12 tonnes. 🗿

Une récente étude a montré que ces chapeaux ont été positionnés après que les statues de Moaï soient érigées. Et pour ce faire, c’est une technique assez connue qui s’appelle le « parbucking » et qui est utilisée pour redresser les bateaux chavirés. Le principe est plutôt simple, il suffit de placer une rampe jusqu’au-dessus de la tête du Moaï et de faire rouler les chapeaux rouges à l’aide de cordes. Selon des calculs, il faudrait environ 10 à 15 personnes pour monter un chapeau en haut d’un géant de 10 mètres. Cette théorie pourrait bien être la bonne car nous pouvons retrouver de nombreux débris de scories rouges au pied des Moaï. Sur l’île de Pâques, il est possible d’en comptabiliser 58 avec une coiffe rouge.

Statues Moaï

Symbolisme des Statues Moaï

L’histoire mystérieuse autour de l’île de Pâques continue avec la représentation des statues Moaï. Encore aujourd’hui, nous ne savons pas exactement quelle est la symbolique derrière ces géants que l’on appelle dans la langue locale les Moaï Aringa Ora, ce qui signifie « Visage vivant des ancêtres ».

Selon les dires des premiers explorateurs, les Moaï seraient des représentations d'ancêtres très respectés, qui auraient été érigés par les populations anciennes. Selon les témoignages recueillis par le Capitaine Cook, de nombreux noms de Moaï se terminaient par « Ariki » qui signifie « chef ». Après leurs morts, ces chefs avaient le pouvoir de propager leur « mana », c’est-à-dire leur force spirituelle sur la tribu. 🗿

Alfred Métraux a quant à lui recueilli plusieurs informations concernant les sculpteurs des Moaï. Selon ses sources, ces artistes de pierres étaient considérés comme une classe privilégiée, supérieure et surtout très respectée dans l’ancienne population. Le savoir était alors transmis de père en fils.

Et voilà ! Maintenant vous savez tout ! Comme vous avez pu le voir, les statues de Moaï ont encore beaucoup de mystère que les plus grands chercheurs n’ont pas encore élucidés. Mais c’est ce qui fait toute la magie et l’authenticité de l’île de Pâques !

Vous souhaitez acquérir vous aussi une sculpture Moaï ? Découvrez sans plus attendre notre gamme des géants de l’île de Pâques. Vous trouverez forcément le modèle qu'il vous faut ! Cliquez sur l'image juste ici ⬇️

Collection Statues Moaï

Auteur : Amélie

Passionnée de décoration et d'histoire depuis toujours, j'ai crée Statue Family pour partager des tendances déco sympas, la culture des statues et des produits vous ressemblant.

Laissez un commentaire